TalentisLAB

Webinaire "Tourisme durable: concrètement !" - Compte-rendu

Webinaire

La durabilité... on en parle dans le tourisme mais que fait-on concrètement ?

La Charte du développement durable du tourisme suisse a été signée en 2009 par les principales faitières de la branche. TalentisLAB et ses coachs en projets touristiques éprouvent la durabilité économique et sociale des projets (opportunité, rentabilité, acceptation par les autres prestataires et création de synergies).

Pour étendre la compréhension du tourisme durable et accélérer le passage de la théorie à la pratique, au côté des entrepreneurs, TalentisLAB organise le webinaire : "Tourisme durable, concrètement !".

Eric Nanchen (Fondation pour le développement durable des régions de montagne) présentera comment la notion de durabilité a évolué dans le temps et au gré d'agendas. Comment est-elle comprise et quels sont ses objectifs aujourd'hui ?

Alors que nous vivons à l’ère de la durabilité, la pandémie a encore renforcé le désir d’authenticité, de proximité avec la nature et de consommation raisonnée. Letizia Elia de Suisse Tourisme expliquera le naturel positionnement de la Suisse comme leader du tourisme durable. La nouvelle stratégie de communication sur la durabilité «Swisstainable» entend transmettre ces valeurs à nos hôtes.

Comment rendre mon offre plus durable ? Les parcs suisses, régions modèles en matière de durabilité, ont développé un outil pratique pour le développement d’offres touristiques et le coaching d'entreprises et prestataires de leur territoire autour de 7 valeurs de durabilité. Après une courte introduction sur ce système de valeurs, Rianne Roshier (Réseau des parcs suisses), Saralina Thiévent-Habegger et Viviane Vienat (Parc régional Chasseral) animeront un atelier participatif qui vous permettra d’identifier vos bonnes pratiques et les actions que vous pourriez entreprendre pour rendre votre offre plus durable.

Le programme myclimate «Cause We Care» de contribution à la protection du climat sur une base volontaire permet d'offrir aux clients des séjours ou expériences climatiquement neutres. Son application concrète pour les prestataires ou les destinations touristiques sera présentée par Lénaïc Jourdren.

Laurent Leschot expliquera comment une innovation technique née dans le monde de la coiffure peut apporter une solution concrète, écologique et économique à la branche touristique. Cependant la nouvelle expérience de douche devra être expliquée à vos hôtes.

Roger Neuenschwander détaillera son expérience au CIP de Tramelan. Depuis le premier avril, la clientèle peut compenser sa nuitée avec le programme myclimate "cause we care". Le centre de formation et le bâtiment ont été rénovés et des projets "Concept Zero papier" – "Borne de recharge voiture électrique" ou "Elimination du plastique" sont en cours.

Programme

  • 14h30    Accueil - Emilie Moreau TalentisLAB
  • 14h40    Durabilité – Eric Nanchen, Directeur Fondation pour le développement durable des régions de montagne (FDDM)
  • 15h00    Tourisme durable – Letizia Elia, Suisse Tourisme et la campagne Swisstainable
  • 15h20    Le soutien des Parcs aux projets durables – Rianne Roshier du Réseau des parcs suisses, Saralina Thiévent (-Habegger) et Viviane Vienat (Parc régional Chasseral) animeront un atelier participatif
  • 15h50    Pause
  • 16h00    Concrètement : séjour climatiquement neutre avec myclimate, Lénaïc Jourdren d’EcoLive
  • 16h15    Concrètement : douche durable, expliquer le changement, Laurent Leschot de Gjosa SA
  • 16h30    Concrètement : expérience du CIP à Tramelan, Roger Neuenschwander, responsable du CIP Hôtel
  • 16h45    Temps d’échange (passer à l’action par cycle itératif et en groupe ?)
  • 17h00    Conclusion et Photo finale

Nos intervenants

Eric Nanchen
 
Actif en Suisse et dans d’autres massifs autour du globe, c’est en 2004 qu’il prend le poste de Directeur de la FDDM (Fondation pour le Développement Durable des Régions de Montagne). Géographe, il coordonne avec son équipe l’Agenda 2030 du canton du Valais et l’écriture du Plan Climat. La gouvernance des territoires, les processus participatifs, la sensibilisation au développement durable sont au cœur de ses activités.

Letizia Elia

Responsable du département Business Development et membre de la direction de Suisse Tourisme. Letizia Elia a été pendant quatre ans directrice adjointe du centre de congrès de MCH Messe Basel SA. Avant cela, elle a été chef de service responsable du marketing, des ventes et du développement commercial au Congress Center Basel. Traductrice de formation, elle est titulaire d'un double diplôme MBA en administration des affaires de l'Université des sciences appliquées du Nord-Ouest de la Suisse (FHNW) et de l'EBS Edinburgh Business School.

Rianne Roshier

Co-responsable Tourisme au Réseau des parcs suisses.

Saralina Thiévent (-Habegger)

Responsable Terroir et développement régional au Parc régional Chasseral.

Lénaïc Jourdren

Après 2 années en tant que chef exécutif au Ritz Carlton Genève, Lénaïc se réoriente dans la protection de l’environnement. Fort de ses expériences pour la préservation de l’environnement au sein des cuisines, il a intégré l’équipe d’ecoLive, bureau de conseil spécialisé en management environnemental, en écologie d’entreprise et en gestion de projets de développement durable. afin de fédérer un maximum d’entreprises du secteur touristique autour de cette cause. EcoLive représente myclimate en Suisse romande.

Laurent Leschot

Ancien directeur de l'office du tourisme de Champéry puis directeur des ventes et marketing Europe au sein de Quadriga (qui fournit des systèmes d'information et de communication pour l'hôtellerie), Laurent Leschot est aujourd'hui Business Development and Sales Manager de Gjosa SA, société d'innovation suisse qui contribue à réduire le stress hydrique.

Roger Neuenschwander

Diplômé de l'Ecole hôtelière de Lucerne, il rejoint le CIP comme responsable du CIP Hôtel en 2018 après plus de 20 ans d'expérience dans des établissements hôteliers en Suisse et à l'étranger en tant que General Manager.  

Vos coachs TalentisLAB : Jean-Daniel Maye, Matthieu Wildhaber, Aliette Freléchoz, Emilie Moreau, Sabine Gasser

Nos intervenants

Compte-rendu de "Tourisme durable : concrètement !"

38 participants

Aliette Freléchoz de TalentisLAB a assuré l’accueil et la modération et salué les participants.
Sur les 47 inscrits, 16 sont actifs dans le soutien au tourisme, 6 dans l’hébergement (dont 17 non membres, 10 Tn, 9 JT, 7 Jbt, 2 TBS).
28 connaissaient les 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) et à la question : « A combien de kg de CO2 correspond une nuit d’hôtel ? » 26 ont répondus juste (40kg).

 

Durabilité par Eric Nanchen.

Son histoire :

  • 1987   Première définition de la durabilité dans le rapport Brundtland, « Le développement durable est un mode de développement qui répond aux besoins des générations présentes sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. »
  • 1992   Déclarations de Rio et création de l’Agenda 2021 (pour le 21e siècle), un soutien pour les pays du Sud.
  • 2002   Sommet de Johannesburg – le chapitre 13 est dédié à la montagne.
  • 2012   Rio +20, 20 ans plus tard où en est-on ?
  • 2015   Agenda 2030 avec ses 17 Objectifs de Développement Durable (ODD), pour le Nord comme pour le Sud avec certains ODD qui se contrarient.

ODD et tourisme :

Pour les ODD 8, 12 et 14,  le terme de tourisme est directement cité.

Tourisme durable : grille d’analyse avec le modèle VICE

Le tourisme dans une destination est une interaction entre :

  • Les Visiteurs,
  • L’Industrie qui les sert,
  • La Communauté qui les accueille et l’impact qu’ils ont sur elle,
  • L’Environnement dans lequel tout se passe.

Les questions à se poser :

  • Comment le problème / la décision impactera le visiteur ?
  • Quelles sont les implications pour l’industrie ?
  • Quel est l’impact sur la communauté ?
  • Quel est l’impact environnemental ?

4 réponses positives pour un tourisme durable.

 

Tourisme durable en Suisse : Swisstainable par Letizia Elia.

Suissse tourisme est convaincu que la durabilité du tourisme suisse gagne à être connue et stimulée.

Les tendances dans le tourisme : Destinations moins connues, Séjour dans la nature et activités de plein air, Slow tourisme, Voyages terrestres. Les clients sont demandeurs d’offres durables aujourd’hui. La durabilité n’est plus un argument de niche.

Les atouts de la Suisse sont son excellent réseau de transports publics, son air propre, des lacs et rivières dans lesquels on peut se baigner. La Suisse est reconnue comme destination durable mais doit mieux le communiquer, « jamais comme une contrainte mais comme un enrichissement ».

Concrètement : Encourager la mobilité douce (Abonnement général pour les vacances d’été) – Encourager les séjours plus longs.

Pour les prestataires, le programme de visibilité Swisstainable de Niveau 1, 2 ou 3 n’est par un nouveau label mais une reconnaissance des efforts en cours par les prestataires partenaires. Plus de 500 entreprises sont inscrites et le but est de créer un mouvement dans toute la branche.

 

Le soutien des Parcs aux projets durables par Rianne Roshier.

Les parcs naturels régionaux ne sont pas des espaces protégés mais des territoires dont l’une des missions est la promotion d’une économie durable.
Gouvernance + Dialogue + Distinction = Communauté de valeur en amélioration continue. Objectifs : Mêmes critères et 7 valeurs dans tous les parcs naturels régionaux suisses.

Un atelier participatif autour d'une check-list d’autoévaluation des projets.

a été animé par Rianne Roshier du Réseau des Parcs suisses, Saralina Thiévent (-Habegger) et Viviane Vienat du Parc régional Chasseral. Il a permis de passer en revue une check-list d’autoévaluation des projets pour les prestataires du tourisme au travers de grilles en 3 volets : Société / Economie / Nature et Paysage. Chaque volet a été travaillé dans un atelier (salle dédiée) avec une représentante des parcs.

Après avoir passé un projet ou une entreprise par cette grille, on se rend compte des forces, des faiblesses de ces derniers mais également parfois du manque d’inspiration pour trouver des solutions d’amélioration. Par exemple, une balade innovante de ville qui rend accessible des lieux avec des escaliers et sans ascenseur a du mal à trouver comment être plus inclusif. Une idée est donnée par l'animatrice : proposer une version en langage simplifié des postes (https://www.langage-simplifie.ch/fr.html).

 

Climatiquement neutre avec myclimate, Lénaïc Jourdren

Il reste beaucoup de chemin à faire pour que la Suisse soit climatiquement neutre en 2050, comme elle s’y est engagée. Il s’agit d’accompagner le changement comportemental.

Myclimate est une fondation pour la protection du climat. Son programme myclimate « cause we care » est un outil au service du tourisme durable qui compte aujourd’hui 72 partenaires. Elle existe depuis 2017 en Suisse alémanique et depuis 2021 en Suisse romande.

Son mécanisme d’action : 1) Estimation du coût CO2 de l’activité, 2) Déterminer le projet soutenu, - (exemple: biogaz dans les foyers ruraux en Inde), 3) Former le prestataire et son équipe, 4) Expliquer au client le mécanisme : Avec CHF 5.- du client et CHF 5.- du prestataire touristique = CHF 2,5.- est récolté pour un projet à l’étranger / CHF 7,5.- sert à des projets du prestataire.

Le programme myclimate "cause we care" soutient les entreprises par la mise en place d'un programme d'amélioration continue pour plus de durabilité et par des moyens de communication.

 

Solution concrète pour économiser l’eau, Laurent Leschot

Le stress hydrique est une réalité. Aujourd’hui 2 milliards de personnes sont sans accès en eau potable.

Gjosa SA, entreprise d’innovation créée en 2006 compte aujourd’hui 15 personnes. L’eau est propulsée, ce qui économise le volume d’eau consommé et chauffé. La sensation est différente qu’avec une douche classique, il faut donc expliquer le changement à la clientèle. Une étude a été réalisée sur un hôtel de 13 chambres durant 12 mois et permet des économies d'eau et d'énergie mais cette innovation doit être expliquée au client. 

 

L’expérience du CIP à Tramelan avec Roger Neuenschwander

Pas vraiment une stratégie mais une série d’actions pour la durabilité avec une équipe et en prenant soin de former les collaborateurs.

BATIMENT-ENERGIE : Le Canton de Berne, propriétaire du bâtiment a investi dans le triple vitrage, le chauffage à pellets et le gestion de la lumière (détecteurs de mouvement et ampoules LED). L’électricité utilisée est 100% hydraulique.

ZERO PAPIER

L’objectif zéro papier au niveau de l’administration a entrainé un investissement dans les écrans tactiles et les tablettes et a permis de se passer de 80% des imprimantes.

RESTAURATION

  • Label produits du terroir
  • Carte des vins avec indication de la distance à vol d’oiseau de son origine pour sensibiliser la clientèle.
  • Contenants lavables pour vente à l’emporter (coopération avec le partenaire local reCIRCLE).

HEBERGEMENT

  • Projet myclimate, "cause we care" mis en place.
  • CHF 2.-/personne et par nuit pour rendre sa nuitée neutre en carbone.
  • Il est proposé dans le canal de vente en ligne direct sur le site de l’hôtel. La formation des employé.es permet, en expliquant le projet, d’obtenir l’adhésion d’une partie de la clientèle (25% de la clientèle individuelle).
  • La clientèle business est plus difficile à convaincre au programme.
  • Des séminaires neutres en carbone seront bientôt proposés.

MOBILITE

  • Voiture électrique et borne de recharge aussi pour les employés.
  • 90% des déplacements avec 0 déchet.
  • Promotion de la mobilité douce par e-bike, trottinette et Jura-Pass.

Le tourisme de loisirs existe depuis 3 ans et nous avons identifié que la Nature est notre atout. Par la ligne de communication "Planète Bleue", le CIP partage ses actions pour plus de durabilité à ses clients et partenaires.

1ère Partie

Avec Aliette Freléchoz, Eric Nanchen, Letizia Elia, Rianne Roshier, Saralina Thiévent et Viviane Vienat

Atelier participatif avec Viviane Vienat (Parc Chasseral)

Volet "Environnement"

Atelier participatif avec Saralina Thiévent (Parc Chasseral)

Volet "Économie"

Atelier participatif avec Rianne Roshier (Réseau des Parcs suisses)

Volet "Société"

2ème Partie

Avec Lénaïc Jourdren, Laurent Leschot, Roger Neuenschwander et le temps de questions-réponses

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.